Navigation – Plan du site

L’agriculture en représentation(s)

Luttes médiatiques, luttes syndicales
The Struggle to Sent Farming. The Media and Agricultural Labour Unions
Ivan Chupin et Pierre Mayance
p. 9-23

Résumés

La science politique a dès ses origines, tout comme la sociologie rurale, interrogé la complexité des liens entre les campagnes et les agriculteurs. Nous revenons sur l’« histoire oubliée » d’une littérature scientifique décryptant les rapports entre médias et agriculteurs. Nous proposons une lecture des transformations qui structurent ces relations des années 1960 à nos jours. Les agriculteurs ont été fortement valorisés dans l’espace médiatique. Ils bénéficiaient d’un accord tacite entre élites agricoles, administratives et journalistiques s’incarnant dans la figure du paysan moderne. À partir des années 1980 s’opère une disjonction. L’agriculteur se voit mis au tribunal de l’opinion : publicisation des luttes syndicales, remise en question du coût de ses activités financé par la société, développement de nouvelles préoccupations environnementales portées par les journalistes et essor des crises sanitaires dans les années 1990.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

De l’intérêt de la science politique pour les agriculteurs
Médias et agriculteurs, une histoire oubliée
La fin du paysan modèle
L’agriculteur au tribunal de l’opinion
Un projet pluridisciplinaire

Aperçu du texte

On va avoir certainement entre 1 000 et 1 500 tracteurs sur Paris, plusieurs milliers d’agriculteurs, qui vont venir dire leur désespoir, leur colère, leur souffrance, leur exaspération aussi, parce que les décisions tardent à venir et nous espérons que ce jour-là, le gouvernement par la voix du Premier ministre apportera un certain nombre de réponses.

Depuis plusieurs années, on assiste à une multiplication de crises de production qui touchent les agriculteurs de différentes filières (bovine, laitière, porcine). La FNSEA, en la personne de son président, intervient dans les médias généralistes afin de réaffirmer son rôle de représentant des intérêts agricoles vis-à-vis du grand public. Elle souhaite ainsi maintenir son leadership national face à des concurrents syndicaux traditionnels que sont la Coordination rurale [Purseigle 2010 ; Duclos 1998] et la Confédération paysanne [Bruneau 2015]. Elle entend aussi assurer sa prééminence face à des nouveaux acteurs qui prétendent représent...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ivan Chupin et Pierre Mayance, « L’agriculture en représentation(s) », Études rurales, 198 | 2016, 9-23.

Référence électronique

Ivan Chupin et Pierre Mayance, « L’agriculture en représentation(s) », Études rurales [En ligne], 198 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 21 août 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/11195

Haut de page

Auteurs

Ivan Chupin

Articles du même auteur

Pierre Mayance

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org