Skip to navigation – Site map

Un journal syndical comme filiale commerciale

L’Agriculteur normand et la Fnsea dans l’Orne
A Business-minded Union newspaper. The Agriculteur normand and the FNSEA in the Orne Department
Alexandre Hobeika
p. 59-76

Abstracts

This article examines the Agriculteur normand news paper published by the departmental federations of the FNSEA (National federation of farm operator unions) in France’s Basse-Normandie region. The approach draws on the sociology of journalism and of labour unionism, and is notably based on interviews with the editors-in-chief of the paper and union employees. It shows how the paper differs greatly from a typical union bulletin. Agricultural news is covered in a manner similar to the professional press and local media. On a technical level, while the FNSEA generally defends conventional farming, the paper addresses a wide array of technical models, but from a strictly economic perspective which avoids their politicization. The publication is above all a profitable enterprise that has managed to remain a leader in the field of advertising. Its business approach keeps a tight rein on how the union’s views are expressed.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Une filiale du syndicalisme majoritaire
Une institution du monde agricole normand
Une presse locale et professionnelle
Domination de la logique économique
Le syndicat bridé dans sa communication
Un œcuménisme technique comme prévention des clivages
Des journalistes entre militantisme et autonomie
Une communication dans les marges de l’action des syndicalistes
Conclusion

First lines

Le syndicalisme agricole dominant en France s’est construit comme un élément central du régime de ce secteur. La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) et ses fédérations départementales (FDSEA) possèdent un quasi-monopole sur les mandats de représentation des exploitants auprès des institutions d’encadrement publiques (ministère, services déconcentrés de l’État, Mutualité sociale agricole), consulaires (chambres d’agriculture), coopératives, mutualistes, et privées (dans les interprofessions par produit). Cette position est préservée grâce aux réseaux politiques du syndicat et à son rôle d’interface, qui légitime les orientations de ces organisations auprès des agriculteurs, mais aussi qui mobilise son réseau d’adhérents pour contester ou bloquer la mise en œuvre de politiques publiques [Bruneau 2013 ; Hobeika 2016].

Le maintien de la position centrale des FDSEA dans les configurations de pouvoir départementales se joue principalement dans ces relations i...

Top of page

References

Bibliographical reference

Alexandre Hobeika, « Un journal syndical comme filiale commerciale », Études rurales, 198 | 2016, 59-76.

Electronic reference

Alexandre Hobeika, « Un journal syndical comme filiale commerciale », Études rurales [Online], 198 | 2016, Online since 01 December 2018, connection on 20 October 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/11239

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org