Navigation – Plan du site

Une croisade morale inachevée

La représentation des mondes agricoles dans le journal Agriculture et vie
An Unfinished Moral Crusade. Representation of the Agricultural Sector in the Agriculture et vie Newspaper
Frédéric Nicolas
p. 97-114

Résumés

Grâce à l’analyse de deux corpus d’archives et d’un corpus d’articles du journal Agriculture et vie (propriété de la première société en agriculture biologique), nous mettons en lumière les ressorts d’une croisade morale inachevée. Celle-ci consiste pour Raoul Lemaire à contester l’offre d’unification symbolique du groupe agricole autour de la figure du « professionnel ». Héritière de la pensée agrarienne du xixe siècle, du dorgérisme des années 1930, et au service du mouvement Poujade, l’offre d’unification symbolique de R. Lemaire autour des « petits paysans » consiste à définir cette figure morale exemplaire et à imposer les principes de sa domination. Son échec s’explique par le déclin démographique et le déclassement des « indépendants », et par l’émergence d’un mode de gouvernement néo-corporatiste.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Raoul Lemaire et l’agriculture biologique : une croisade morale
Le « petit paysan » contre « l’agriculteur professionnel »
L’agriculture biologique : une cause moralement supérieure
Une lutte contre le déclassement des indépendants
Une critique de l’État et de la profession agricole
Un lectorat sur mesure : focale sur le courrier des lecteurs

Aperçu du texte

Les travaux sur la représentation des agriculteurs ont bien montré que le pouvoir de leur profession repose en grande partie sur l’unification symbolique du groupe professionnel. Au tournant des années 1950 et 1960, les Jeunes agriculteurs (JA) et la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA) ont réussi à imposer à l’État une image unifiée du groupe, en dépit de sa diversité. La figure de « l’agriculteur professionnel » est devenue hégémonique à partir du moment où elle s’est concrétisée dans des revendications (politique des structures, etc.), des mobilisations syndicales et des évènements professionnels, des dispositifs (lois de modernisation agricole) et des instruments (statistique et recensement agricoles) d’action publique, ainsi que dans la routinisation des discussions entre l’État et la profession dès le début des années 1960. La lutte pour représenter les agriculteurs passe donc par le contrôle de leurs systèmes de classement. De ce fait, la questio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Nicolas, « Une croisade morale inachevée », Études rurales, 198 | 2016, 97-114.

Référence électronique

Frédéric Nicolas, « Une croisade morale inachevée », Études rurales [En ligne], 198 | 2016, mis en ligne le 01 décembre 2018, consulté le 23 juin 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/11284

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org