Navigation – Plan du site

Les assemblées villageoises dans la Kabylie contemporaine

Traditionalisme par excès de modernité ou modernisme par excès de tradition ?
Alain Mahé
p. 179-212

Résumés

À partir de procès-verbaux de délibérations d'assemblées villageoises dans la Kabylie contemporaine, il s'agit de distinguer ce qui, dans les activités « municipales », relève d'une organisation et d'une culture politique « traditionnelles » de ce qui procède de développements sociopolitiques coloniaux et postcoloniaux. À rebours du célèbre article de J. Favret qui analyse la « réactivation » des institutions « traditionnelles » dans l'Algérie indépendante comme la manifestation d'un traditionalisme par excès de modernité, l'auteur montre que la pérennisation des assemblées villageoises est un phénomène dynamique qui doit être envisagé en fonction du développement et des ressources propres à l'institution et de ses capacités à métaboliser les changements sociaux et politiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Mahé, « Les assemblées villageoises dans la Kabylie contemporaine », Études rurales, 155-156 | 2000, 179-212.

Référence électronique

Alain Mahé, « Les assemblées villageoises dans la Kabylie contemporaine », Études rurales [En ligne], 155-156 | 2000, mis en ligne le 16 juin 2003, consulté le 29 mars 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/22

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org