Navigation – Plan du site
Sociétés

L’impact social de la caféiculture en Tanzanie du Nord

Catherine Baroin
p. 85-100

Résumés

En Tanzanie du Nord, l’essor de la caféiculture a, en un siècle, eu un impact considérable sur les sociétés paysannes. En effet, cet essor a contribué à la modernisation de ces sociétés. Ce processus a associé l’enrichissement des caféiculteurs, la valorisation de l’éducation, l’implantation, plus ou moins rapide, du christianisme ; il a vu naître de nouvelles élites et se politiser les « tribus » circonscrites par l’administration coloniale. L’ensemble de ces phénomènes a mené aux luttes pour l’indépendance. Les grands traits de cette histoire sociale sont retracés ainsi que ses différentes modalités qu’expliquent les spécificités de chacune des quatre ethnies considérées : les Haya, les Chaga, les Arusha et les Rwa, encore connus sous le nom de Meru.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Baroin, « L’impact social de la caféiculture en Tanzanie du Nord », Études rurales, 180 | 2007, 85-100.

Référence électronique

Catherine Baroin, « L’impact social de la caféiculture en Tanzanie du Nord », Études rurales [En ligne], 180 | 2007, mis en ligne le 21 mai 2008, consulté le 18 janvier 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/6402

Haut de page

Auteur

Catherine Baroin

Anthropologue, chargée de recherches, CNRS, MAE, Nanterre.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org