Navigation – Plan du site
Sociétés

Les femmes dans une société caféicole

Le cas de Nyeri, Kenya
Patrick Mbataru
p. 101-116

Résumés

Une société se construit sur des normes, des pratiques, des orientations morales et physiques, qui mettent en jeu toute une série de symboles, cette structure constituant un mode particulier d’existence. Dans toute société, un glissement dans la répartition du rôle économique entre les hommes et les femmes traduit un glissement dans le mode d’existence. Après une crise économique et sociale se posent des questions sur les conflits de genre et sur les tensions qui existent entre les jeunes et les vieux. Ces questions portent sur l’émergence d’un nouveau capital social et économique ainsi que sur la réorganisation du territoire. Cet article explore les conflits de genre dans une économie caféière en mutation.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Mbataru, « Les femmes dans une société caféicole », Études rurales, 180 | 2007, 101-116.

Référence électronique

Patrick Mbataru, « Les femmes dans une société caféicole », Études rurales [En ligne], 180 | 2007, mis en ligne le 21 mai 2008, consulté le 17 janvier 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/6492

Haut de page

Auteur

Patrick Mbataru

Doctorant en études rurales, Université de Toulouse-II Le Mirail

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org