Navigation – Plan du site
Pouvoirs

Le café au Togo

Chronique d’une émergence de la modernité rurale (1920-1960)
Benoît Antheaume
p. 155-170

Résumés

Le café au Togo est particulièrement représentatif de l’émergence de la modernité rurale au début du xxe siècle, et ce malgré un écosystème favorable restreint et une production devenue aujourd’hui insignifiante au plan mondial. Les archives coloniales officielles révèlent les préoccupations de l’administration. L’information est toujours classée selon quelques critères limités mais traités de façon récurrente entre les années 1920 et 1960 : le café, son introduction et la progression des plantations, le développement d’un petit capitalisme rural endogène, l’évolution du droit foncier, les migrations de travail nécessaires à l’extension des plantations de café et, enfin, l’insertion du Togo dans l’économie-monde, compte tenu des fluctuations des prix du café qui ont toujours dépendu du marché mondial ou d’une frontière locale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Antheaume, « Le café au Togo », Études rurales, 180 | 2007, 155-170.

Référence électronique

Benoît Antheaume, « Le café au Togo », Études rurales [En ligne], 180 | 2007, mis en ligne le 21 mai 2008, consulté le 17 janvier 2017. URL : http://etudesrurales.revues.org/6972

Haut de page

Auteur

Benoît Antheaume

Géographe, directeur de recherche, IRD.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions de l’EHESS
  • Revues.org